RDC et Ouganda: rencontre au sommet à la frontière pour un projet routier en zone rouge

16 juin 2021 à 14h12 par AFP

AFRICA RADIO

Les présidents de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi et de l'Ouganda Yoweri Museveni ont lancé mercredi des travaux routiers à la frontière des deux pays côté congolais, dans une zone sous la menace du plus redoutable des groupes armés en activité dans l'Est de la RDC.

Le président congolais a salué ce "projet de construction de la route de Kasindi à Butembo (via Beni dans la province congolaise du Nord-Kivu)" au côté de son homologue lors de leur rencontre au poste-frontière de Mpondwe-Kasindi."Je sais que c'est un projet qui, lorsqu'il se réalisera, va accroître les échanges entre nos deux pays", a-t-il ajouté en évoquant la "lutte contre l'insécurité", sans plus de précisions.Le président Museveni a souhaité "bonne chance" au Congo lors de cette cérémonie du lancement des travaux d'asphaltage de la route Kasindi-Beni-Butembo, qui doit se prolonger jusqu'à Goma.Tout à l'Est de la RDC, la région entre Kasindi et Beni est la cible d'attaques du groupe armé d'origine ougandaise des Forces démocratiques alliées (ADF)."L'axe Kasindi-Beni est souvent utilisé par des ADF en vue de tendre des embuscades contre les véhicules et les motos appartenant aux commerçants", rappelle la présidence dans un communiqué.A l'origine des rebelles ougandais musulmans anti-Museveni, les ADF installés dans l'Est de la RDC depuis les années 90 ne menacent plus Kampala depuis des années.Ils massacrent en revanche les civils côté congolais, en faisant main basse sur des vivres, des médicaments, des plantations de cacao.Les ADF sont une "organisation terroriste" affiliée au groupe Etat islamique, ont décrété en avril les Etats-Unis. Leur degré d'affiliation fait débat parmi les experts.