Référendum au Kenya: deux tiers des voix pour le oui à la nouvelle constitution (résultats provisoires)

Par La rédaction

NAIROBI (AFP)

La nouvelle Constitution du Kenya était en passe d'être adoptée par une large majorité, le oui au référendum de mercredi emportant environ deux tiers des voix, selon des résultats provisoires jeudi portant sur plus de six millions de bulletins dépouillés.

La commission électorale indépendante et intérimaire (IIEC) n'avait pas toujours pas proclamé de vainqueur jeudi mais le camp du oui du président Mwai Kibaki et du Premier ministre Raila Odinga se dirigeait vers une victoire confortable.

Jeudi matin, les derniers résultats provisoires de la commission électorale indiquaient que le oui disposait de 4,17 millions de voix contre 2 millions au "non".

Le taux de participation du scrutin de mercredi n'a toujours pas été rendu public, mais plusieurs responsables de la commission électorale l'estiment à 70%.Avec 12,4 millions d'électeurs enregistrés, cela placerait la barre de la majorité absolue à 4,3 millions de voix.

Des résultats provisoires mais complets au niveau national étaient attendus dans la journée de jeudi.

Contrairement aux élections générales de décembre 2007 qui avaient débouché sur les pires violences politiques (1.500 morts) du pays depuis son indépendance en 1963, les résultats du référendum, dans ce pays légèrement plus grand que la France, parvenaient rapidement à la commission électorale.

Devant les soupçons de fraude ayant entouré le travail de la commission électorale en 2007, une nouvelle équipe, intérimaire, a été mise en place et a modernisé la transmission des données, en équipant par exemple des bureaux situés dans des zones très reculées de téléphones satellitaires.