Sao Tomé: l'opposition en tête, selon les premiers résultats des élections locales

26 juillet 2010 à 10h05 par La rédaction

SAO TOME (AFP)

Le parti d'opposition Action démocratique indépendante (ADI) de l'ancien Premier ministre Patrice Trovoada est le "grand vainqueur" des élections locales de dimanche à Sao Tomé et Principe, selon les premiers résultats lundi de la Commission électorale nationale (CEN).

Le scrutin, qui précède d'une semaine les élections législatives susceptibles de bouleverser la donne politique du pays, est marqué par une très forte participation, selon la CEN.

"L'ADI a obtenu la majorité dans les districts plus importants du pays, notamment Agua Grande et Mé-Zochi.C'est lui le grand vainqueur de ces élections" , a affirmé à l'AFP José Carlos Barreiros, président de cette commission.

Les districts d'Agua Grande, qui comprend la capitale Sao Tomé, et de Mé-Ziochi, qui comprend la deuxième ville du pays Trindade, accueillent près de 80% de la population de l'archipel estimée à 175.000 habitants.

A Agua Grande, "l'ADI a conquis 8 mandats (de conseiller) et le MLTSP/PSD (coalition Mouvement de Libération de Sao Tomé et Principe/Parti Social démocrate du Premier Ministre Rafael Branco) 3", sur les onze en jeu, selon les résultats fournis par la CEN, sans détail de chiffres.

La CEN a précisé que le MLSTP/PSD a remporté les 4 autres districts électoraux en jeu sur l'île de Sao Tomé: Caué (sud), Lemba (nord), Cantagalo et Lobata (centre).

Sur l'île de Principe, qui élisait un conseil régional, l'Union pour le changement et le progrès à Principe (UMPP) a remporté "une victoire absolue face au MLSTP/PSD", a annoncé José Carlos Barreiros, précisant que l'UMPP avait remporté les 7 sièges en jeu.

M. Barreirros a souligné le fort taux de participation qui devrait dépasser les 90%."C'est historique", a-t-il commenté.

Les résultats complets des élections devraient être connus en soirée, mardi ou mercredi, a indiqué la CEN.

Près de 79.000 inscrits étaient appelés aux urnes pour ce scrutin qui précède d'une semaine les élections législatives du 1er août.Le scrutin législatif pourrait déboucher sur un changement de gouvernement, selon de nombreux observateurs.