Sarkozy reconnaît la "responsabilité historique" de la France dans l'abandon des harkis

14 avril 2012 à 13h10 par La rédaction

PERPIGNAN (AFP) - (AFP)

Nicolas Sarkozy a officiellement reconnu samedi à Perpignan la "responsabilité historique" de la France dans "l'abandon" des harkis après la fin de la guerre d'Algérie en 1962.

"La France se devait de protéger les harkis de l'histoire, elle ne l'a pas fait.La France porte cette responsabilité devant l'histoire, c'est cette responsabilité que je suis venu reconnaître ici à Perpignan", a déclaré M. Sarkozy lors d'une discours, "rien ne peut expliquer, rien ne peut excuser l'abandon de ceux qui avaient fait le choix de la France".