Dépêches AFP

Somalie: le chef de l'armée réchappe d'un attentat

13 juillet 2020 à 15h16 Par AFP
Le chef de l'armée armée somalienne, le général Odowa Yusuf Rage, est sorti indemne lundi à Mogadiscio d'un attentat à la voiture piégée visant son convoi et revendiqué par les islamistes radicaux shebab, a-t-on appris de sources militaires. "Un terroriste conduisant un Toyota Surf a essayé de frapper le convoi d'escorte du chef de l'armée. Les forces de sécurité ont fait plusieurs tirs de semonce mais il les a ignorés et les forces de sécurité l'ont alors directement visé, ce qui a déclenché l'explosion du véhicule", a indiqué à l'AFP un responsable militaire, le capitaine Mohamed Ismail.Un civil est mort dans l'explosion et six autres personnes ont été blessées, dont deux soldats, a précisé la même source."Le chef de l'armée a survécu à l'attaque et il est sain et sauf", a précisé une autre source militaire, Suleyman Ali.Les forces de sécurité ont brièvement détenu plusieurs journalistes venus sur place pour rendre compte de l'attaque.Le général Odowa Yusuf Rage a pris ses fonctions en août 2019 à l'âge de 32 ans, devenant le plus jeune chef de l'armée de l'histoire de la Somalie.L'attaque de lundi a été revendiquée par les shebab, via leur agence de presse Shahada, selon le centre américain de surveillance des sites internet jihadistes SITE.Affiliés à Al-Qaïda, les shebab ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et les 20.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).Chassés de Mogadiscio en 2011, ils ont perdu l'essentiel de leurs bastions mais contrôlent toujours de vastes zones rurales, d'où ils mènent leurs opérations.