Soudan: affrontements au Kordofan-Sud, région riche en pétrole

Par La rédaction

KHARTOUM (AFP)

Des affrontements ont éclaté dimanche dans le Kordofan-Sud, un Etat pétrolier du centre du Soudan, après l'attaque contre une station de police de la capitale régionale Kadugli, a annoncé une porte-parole de l'ONU.

"Il y a eu deux attaques.Une a eu lieu à Kadugli, lors d'une opération menée samedi soir contre une station de police par des inconnus armés", a précisé à l'AFP cette porte-parole, Hua Jiang, ajoutant qu'elle ne disposait d'aucun détail sur le nombres de victimes.

"Nous avons également reçu des rapports sur des fusillades à Um Dorain aujourd'hui (dimanche).Nous avons envoyé dans cette région des patrouilles au sol et par voies aériennes afin d'enquêter", a-t-elle dit.

L'armée a pour sa part confirmé les affrontements à Um Dorain, ancien bastion de l'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA) situé à 35 kilomètres au sud-est de Kadugli, qualifiant l'incident d'"isolé".

"Un soldat a ouvert le feu au hasard, pour des raisons personnelles, la situation est sous-contrôle", a précisé Sawarmi Khaled Saad, porte-parole des forces armées soudanaises, dans un communiqué publié par l'agence officielle SUNA.

Selon lui, la situation à Kadugli est stable.

Les tensions sont montées d'un cran au Kordofan-Sud avec l'approche de l'indépendance du Sud-Soudan, le 9 juillet.Ancien champ de bataille de la guerre civile, le Kordofan-Sud est toujours très proche de son voisin et futur pays.

Les forces soudanaises ont ordonné aux troupes de la SPLA de retirer ses 40.000 soldats de cette région et du Nil Bleu pour les redéployer au sud de la frontière de 1956.

Le 30 mai dernier, le SPLA avait affirmé qu'aucun soldat sudiste ne se trouvait dans les �?tats du Nil Bleu et du Kordofan-Sud.