Soudan: l'UE inquiète d'une "dangereuse escalade" de la violence dans le Nil Bleu

Par La rédaction

BRUXELLES (AFP) - (AFP)

Le chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton s'est inquiété mardi de la "dangereuse escalade" de la violence dans le sud du Soudan, où les combats ont éclaté début septembre entre l'armée soudanaise et des forces loyales au gouverneur de l'Etat du Nil Bleu.

Ces combats "représentent une dangereuse escalade de la violence" dans la région, a jugé Mme Ashton dans un communiqué.

Elle appelle les deux parties à "immédiatement cesser les combats et à reprendre les négociations en vue de parvenir à une solution politique", et leur "rappelle leur responsabilité de protéger les civils".

Mme Ashton exhorte aussi les forces soudanaises à "cesser les bombardements aériens" et demande que soit octroyé un "accès immédiat et sans entrave" aux organisations humanitaires et aux observateurs de droits de l'Homme.

Les combats ont éclaté le 1er septembre dans l'Etat du Nil bleu entre l'armée soudanaise et des forces loyales au gouverneur élu Malik Agar, proche des ex-rebelles sudistes.

Le Nil Bleu et le Kordofan-Sud sont limitrophes du Soudan du Sud, indépendant depuis le 9 juillet après des décennies d'un conflit meurtrier avec Khartoum qui a parfois débordé dans ces deux Etats du Nord, une partie de leur population soutenant les sudistes.