Soudan: visite du président iranien pour renforcer les liens avec Khartoum

Par La rédaction

KHARTOUM (AFP) - (AFP)

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est arrivé dimanche soir à Khartoum pour une courte visite destinée à renforcer les relations politiques et économiques entre Téhéran et le Soudan, deux pays musulmans alliés.

"La visite va renforcer les excellentes relations entre les deux pays et particulièrement la coopération dans les domaines de l'économie et du développement", a déclaré Jawad Turkbay, ambassadeur de la République islamique à Khartoum, à la radio soudanaise.

M. Ahmadinejad est accompagné d'une délégation de ministres, en particulier ceux de l'Energie et de l'Enseignement supérieur, ainsi que de nombreux conseillers économiques.

La délégation doit entamer des discussions avec des responsables soudanais lundi à 10H00 (07H00 GMT) "à propos des relations bilatérales, des intérêts communs aux deux pays et des moyens de les développer", selon l'agence officielle soudanaise Suna.

Cette visite intervient trois mois après la participation du président soudanais Omar el-Béchir à un sommet contre le terrorisme à Téhéran, auquel avaient également assisté les dirigeants afghan, pakistanais, irakien et tadjik.

Après l'indépendance du Soudan du Sud le 9 juillet, Khartoum cherche activement des soutiens financiers pour faire face à une inflation galopante, à une dette internationale en hausse et à la perte de la majeure partie de ses revenus pétroliers, dans la mesure où les réserves de brut se trouvent au Sud.

L'Iran, un investisseur-clé au Soudan, a promis 200 millions de dollars pour financer divers projets dans l'est du pays, lors d'une conférence de donateurs organisée par le Koweït fin 2010.

L'Iran et le Soudan font l'objet de sanctions de la part des Etats-Unis, qui les accusent de soutenir le terrorisme.M. Béchir est de plus recherché par la Cour pénale internationale pour génocide et crimes contre l'humanité au Darfour.