Un consultant britannique kidnappé dans le centre de la Somalie

15 octobre 2010 à 6h57 par La rédaction

MOGADISCIO (AFP)

Un ressortissant britannico-zimbabwéen, consultant en sécurité pour une ONG, et son accompagnateur somalien ont été kidnappés par des hommes armés jeudi soir à Adado, localité du centre de la Somalie, a-t-on appris vendredi de sources humanitaires concordantes.

Des hommes lourdement armés à bord d'au moins trois véhicules ont fait irruption vers 23H00 locales dans les locaux de l'ONG britannique Save the Children-UK à Adado (centre), selon une source humanitaire qui a requis l'anonymat.

Un consultant en sécurité pour Save The Children et son accompagnateur somalien ont été emmenés par les ravisseurs qui ont pris la route en direction d'Hobyo, repaire des pirates somaliens sur la côte de l'océan Indien.

Les gardes de sécurité n'ont opposé aucune résistance et il n'y a eu aucun échange de tirs.Les forces de police d'Adado ont tenté de poursuivre les ravisseurs pendant près de 35 km vers l'est en direction de la côte.

Ces informations ont été confirmées par deux autres sources humanitaires.

Interrogé par le correspondant de l'AFP à Mogadiscio, le chef du district d'Adado, Mohamed Adan Tiey, a également confirmé l'incident, indiquant qu'"une enquête est en cours".

Le consultant enlevé possède la double nationalité britannique et zimbabwéenne, toujours selon les mêmes sources humanitaires.

"Nous avons reçu ces informations, nous sommes en train d'enquêter sur le sujet", a simplement commenté une source diplomatique britannique.

Ce consultant, résidant habituellement à Nairobi, serait également citoyen danois mais cette information n'a pas été confirmée de plusieurs sources.

Ville du centre de la Somalie, Adado où a eu lieu l'enlèvement, est la capitale de la région autonome de Himan et Heeb, sous le contrôle de milices claniques dirigées par un "président" auto-proclamé, Mohamed Moalim Aden Ticey, hommes d'affaires revenu dans son pays après avoir vécu de longues années aux Etats-Unis.

La situation y est relativement calme mais la sécurité précaire, alors que cette région voisine avec les territoires sous contrôle des insurgés islamistes shebab au sud, et plus à l'est vers la côte les zones où opèrent traditionnellement les pirates somaliens.

Un couple de Britanniques est retenu en otage depuis maintenant près d'un an dans cette partie de la Somalie.Paul et Rachel Chandler, retraités de 60 et 56 ans, sont détenus depuis le 23 octobre après leur capture dans l'océan Indien près des côtes seychelloises à bord de leur yacht.

Les époux Chandler vivent depuis une captivité particulièrement difficile, ponctuée d'appels au secours à la faveur de rares interviews.