USA: la Chambre refuse de couper les fonds pour les frappes en Libye

Par La rédaction

WASHINGTON (AFP) - (AFP)

La Chambre des représentants américaine a rejeté vendredi un texte qui aurait réduit les fonds destinés à financer les frappes américaines contre les forces du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Les représentants ont rejeté par 238 voix contre 180 une résolution qui aurait privé de financement les bombardements et les raids de drones américains menés dans le cadre des efforts de l'Otan pour protéger les civils des attaques du régime Kadhafi.

Plus tôt vendredi, la Chambre, à majorité républicaine, avait rejeté un texte autorisant l'intervention militaire des Etats-Unis en Libye, un vote qui constitue un revers important pour le président Barack Obama.

Le ton est monté cette semaine au Congrès, où nombre d'élus, y compris démocrates, sont furieux que le président n'ait pas demandé au Congrès son avis avant d'ordonner en mars les bombardements contre le régime de Mouammar Kadhafi.