Zimbabwe: un enseignant suspendu pour avoir dénigré le président dans un bar

26 juin 2019 à 13h31 par AFP

AFRICA RADIO

Un enseignant zimbabwéen a été suspendu de ses fonctions pendant trois mois pour avoir dénigré le président Emmerson Mnangagwa lors d'une conversation de comptoir avec un militaire, a annoncé mercredi une ONG zimbabwéenne.

Amos Dauzeni, qui enseigne au lycée polytechnique de Harare, a "reçu une lettre lui interdisant de se présenter au travail après avoir été accusé de faute professionnelle", a précisé l'Association des avocats zimbabwéens pur les droits humains (ZLHR).A l'occasion d'une conversation dans un bar de la capitale avec un militaire, l'enseignant aurait "crié que le président Mnangagwa gérait en dépit du bon sens l'économie du pays", selon l'ONG.Il en voulait pour preuve sa feuille de paie qu'il a jetée au sol devant le soldat en lançant : "Prenez ce bout de papier et donnez-le à Mnangagwa", selon la même source. Devant le refus du militaire, l'enseignant a accusé le militaire d'être "un sbire du président".Le militaire a déposé plainte auprès de l'établissement scolaire, qui a estimé que l'enseignant s'était comporté d'une manière "indigne en public", a expliqué l'ONG.Le Zimbabwe est plongé dans une grave crise économique et financière depuis près de deux décennies.Le président Mnangagwa, qui a succédé fin 2017 à Robert Mugabe, aux commandes du pays pendant trente-sept ans, s'est engagé à relancer l'économie, jusqu'à présent en vain.Le pays est régulièrement secoué par des grèves, notamment de fonctionnaires qui demandent de meilleures rémunérations.