Nigeria: libération d'un officier kidnappé dans une académie militaire

18 septembre 2021 à 8h06 par AFP

AFRICA RADIO

Les forces de sécurité nigérianes ont libéré un officier de l'armée enlevé en août dans une académie militaire d'élite dans le nord-ouest du pays, a annoncé l'armée.

Un gang armé avait pris d'assaut le 24 août l'Académie de défense du Nigeria (NDA), école de formation d'élite du pays, à Kaduna, tué deux officiers et en avait enlevé un troisième. L'armée a lancé vendredi un raid contre un repaire de ce gang où l'officier kidnappé était détenu dans la région d'Afaka, non loin de l'académie militaire, a indiqué l'armée dans un communiqué publié vendredi soir. Les bandits ont engagé un échange de tirs avec les troupes et "au cours de cet échange, les soldats ont pu sauver l'officier enlevé", qui a été "légèrement blessé", a indiqué l'armée. Le nord-ouest et le centre du Nigeria sont en proie depuis de longs mois à des bandes criminelles, connues localement sous le nom de bandits, qui pillent des villages, enlèvent et tuent les habitants et volent le bétail. L'armée a affirmé que plusieurs camps de bandits ont été détruits et que des "dizaines de bandits" ont été tués au cours de l'opération. Les gangs criminels sont supposés se réfugier dans des camps de la forêt de Rugu, à cheval sur les États de Kaduna, Zamfara, Katsina et Niger. Au cours des deux dernières semaines, l'armée nigériane a lancé des attaques aériennes et terrestres contre des camps de l'État de Zamfara, après avoir notamment coupé toutes les télécommunications dans la région.