RDC : quatre morts dans des affrontements intercommunautaires en Ituri

AFRICA RADIO

7 décembre 2022 à 18h51 par AFP

Quatre personnes ont été tuées dans des affrontements entre des membres de deux communautés dans un conflit autour d'une mine d'or artisanale dans le nord-est de la République démocratique du Congo, ont indiqué mercredi des sources locales.

Ces affrontements à l'arme à feu ont opposé durant deux jours en début de semaine des jeunes Bira à des Hema dans la chefferie (ensemble de villages) de Baboa-Bokowe, à 10 km de Bunia, chef-lieu de la province de l'Ituri, selon des témoignages recueillis par l'AFP. Selon Jonas Zorabo Lemi, responsable de cette chefferie, on a enregistré quatre morts, deux blessés et un important déplacement de population vers des zones plus sécurisées. Le puits au centre du conflit était utilisé comme latrines dans la parcelle d'un membre de la communauté Bira avant d'être transformé en une sorte de carrière artisanale. Les filons d'or se prolongeant en grande partie dans la parcelle d'un Hema, ce dernier, soutenu par des membres de sa communauté, tentait de refuser l'accès aux jeunes Bira. Cette situation a créé une "tension entre la jeunesse Bira et la jeunesse Hema", a expliqué M. Zorabo Lemi. Le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l'armée en Ituri, a confirmé dans un communiqué qu'un "conflit foncier autour d'un gisement aurifère dans une parcelle" avait provoqué des morts. Le gouverneur de province, le lieutenant général Johnny Luboya, a "condamné" cet incident qui a causé "une panique généralisée à travers tous les villages environnants". "Les fauteurs de troubles et porteurs d'armes illégaux se verront poursuivis par la justice", a-t-il prévenu. Souvent secouée par des conflits intercommunautaires, la région aurifère d'Ituri a renoué avec les violences depuis 2017 avec l'avènement de la milice Codeco, qui prétend défendre les intérêts de la communauté Lendu contre les Hema et contre les forces de sécurité. Des groupes armés actifs dans cette région et d'autres provinces de l'est de la RDC ont pris part à Nairobi aux pourparlers avec le gouvernement de Kinshasa qui se sont achevés mardi. Une prochaine session de discussions est prévue en janvier.

Voir aussi