Soudan du Sud : plus de 900.000 personnes touchées par des inondations

AFRICA RADIO

11 octobre 2022 à 16h51 par AFP

Près de 909.000 personnes sont touchées par les inondations qui frappent le Soudan du Sud à grande échelle, soit plus du double qu'en septembre, selon une estimation publiée mardi par les Nations unies.

Plus jeune pays de la planète, en proie à des violences à caractère politico-ethnique et à une instabilité chronique depuis son indépendance du Soudan en 2011, le Soudan du Sud subit des inondations pour la quatrième année consécutive, et celles-ci touchent désormais neuf de ses dix Etats, indique le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) dans une note de situation. Selon les informations disponibles, "ces inondations ont tué du bétail et détruit des cultures, emporté des routes et des ponts, détruit des maisons, des écoles et des infrastructures de santé, et submergé puits de forages et latrines, contaminant ainsi des sources et faisant peser des risques de maladies d'origine hydrique", écrit OCHA. Dans l'Etat de l'Unité (nord), une des régions les plus touchées, la montée des eaux a provoqué dimanche la rupture de digues en deux endroits, menaçant d'inondation deux camps de déplacés et une base de la Mission de l'ONU au Soudan du Sud (Minuss), indique OCHA. Dans le Bahr el-Ghazal (Etat de l'ouest du pays), les pluies torrentielles ont provoqué l'effondrement d'un pont clef, coupant la voie d'acheminement de l'aide d'urgence à des populations déjà rudement mises à l'épreuve, ajoute la note. Dans sa note de situation précédente, OCHA estimait que quelque 386.000 personnes étaient touchées par les inondations, dans sept Etats du pays. Selon la Banque mondiale, 80% des 11 millions d'habitants du Soudan du Sud vivaient en état d'"extrême pauvreté" en 2018.