Tourisme/virus: l'Espagne va accueillir l'AG de l'OMT à la place du Maroc

Par AFP

AFRICA RADIO

L'Assemblée générale de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui devait se tenir fin novembre à Marrakech, aura finalement lieu à Madrid, le Maroc ayant renoncé à l'accueillir en raison de la situation sanitaire, a annoncé lundi le gouvernement espagnol.

"A la demande de l'organisation", l'Espagne "accueillera la 24e réunion de l'Assemblée générale" de l'OMT, prévue du 30 novembre au 3 décembre et consacrée à la reprise de l'activité touristique après la pandémie, a indiqué le ministère du Tourisme espagnol dans un communiqué. Ce changement fait suite à la décision prise par le Maroc de "renoncer" à l'événement, "compte tenu de sa situation sanitaire" et des mesures mises en oeuvre "pour limiter les déplacements" dans ce pays, "comme l'a expliqué l'Organisation à ses Etats-membres", a-t-il précisé. Le Maroc - qui veut éviter un rebond de l'épidémie alors que le nombre des contaminations et des décès décroît dans le pays après une flambée cet été - a décidé la semaine dernière de suspendre les vols à destination et en provenance de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. Les autorités marocaines, qui avaient déjà suspendu le 5 octobre les liaisons avec la Russie, viennent par ailleurs de mettre en place un pass vaccinal anti-Covid, obligatoire pour avoir accès aux espaces publics ou pour se déplacer entre les préfectures et les provinces. Le choix d'organiser l'assemblée générale de l'OMT à Madrid, où l'organisation a son siège, montre que l'Espagne est "une destination sûre" et un "acteur de premier plan en termes touristiques", a estimé dans le communiqué la ministre du Tourisme espagnol, Reyes Maroto. Le gouvernement espagnol avait accusé début septembre l'Arabie Saoudite d'oeuvrer en coulisses pour obtenir le déménagement sur son sol de l'organisation onusienne. Selon Madrid, Ryad a finalement renoncé à son projet. Le secteur du tourisme, qui a connu en 2020 la pire année de son histoire avec une baisse des mouvements internationaux de 75% selon l'OMT, est un secteur crucial pour l'Espagne, deuxième destination touristique mondiale derrière la France avant la pandémie avec 83,5 millions de touristes étrangers en 2019. L'OMT, agence de l'ONU chargée de promouvoir le tourisme dans le monde, est implantée à Madrid depuis 1976. Elle est composée de 159 Etats membres et est dirigée depuis janvier 2018 par le Géorgien Zurab Pololikashvili.