Afrique du Sud: le PIB recule de 1,5% au troisième trimestre

Par AFP

AFRICA RADIO

L'économie sud-africaine s'est contractée de 1,5% au troisième trimestre, premier recul du PIB depuis le début de l'année, plombée par les restrictions sanitaires pour lutter contre le Covid-19 et des émeutes en juillet, selon des statistiques officielles publiées mardi.

Cette chute intervient après quatre trimestres de croissance consécutifs, selon l'agence sud-africaine des statistiques. Cette contraction trimestrielle a érodé "certains des gains économiques réalisés par le pays depuis l'impact sévère occasionné par la pandémie au deuxième trimestre 2020", a déclaré l'agence dans un communiqué. L'économie a souffert "sous la double pression de mesures de confinement plus strictes afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19 et une vague de troubles civils en juillet, ainsi que plusieurs vents contraires", a-t-on ajouté de même source. Une vague d'incendies criminels et de pillages a touché le pays, conséquence de l'emprisonnement de l'ancien président Jacob Zuma, pour outrage. Le pays le plus touché d'Afrique par le Covid, a également accru les restrictions, afin de lutter contre une troisième vague d'infections. Les industries du commerce, de la restauration et de l'hôtellerie ont connu un repli de 5,5%. Le secteur manufacturier a reculé de 4,2%, l'activité agricole de 13,6%, sa plus grosse contre-performance en cinq ans. L'économie la plus industrialisée du continent africain était en récession lorsque la pandémie a éclaté. Un confinement strict en mars 2020 a paralysé de nombreuses industries, et les restrictions continues ont étranglé l'activité économique. Celle-ci a connu un recul historique de 6,4% en 2020 mais a rebondi plus vite que prévu lors du premier semestre 2021. La croissance annuelle était attendue à 5,1% le mois dernier.