Forum Investir en Afrique 2024

Burkina: deux employés de MSF tués dans une attaque de jihadistes présumés

Deux employés de Médecins sans frontières (MSF) ont été tués mercredi dans une attaque perpétrée par des hommes armés dans le nord-ouest du Burkina Faso, a annoncé l'ONG dans un communiqué.

AFRICA RADIO

8 février 2023 à 22h06 par AFP

"Dans la matinée du mercredi 8 février, un véhicule de Médecins sans frontières, clairement identifié, transportant une équipe médicale de quatre personnes sur la route entre Dédougou et Tougan (nord-ouest), a été pris pour cible par des hommes armés qui ont fait feu sur l'équipage. Deux employés ont été tués, tandis que deux autres ont réussi à prendre la fuite", a précisé MSF. "Les deux victimes, de nationalité burkinabè, étaient employées par MSF" depuis juin 2020, ajoute l'ONG dont les membres sont "bouleversés et indignés par cet assassinat", selon la présidente de MSF, Isabelle Defourny, citée dans le communiqué. "Il s'agit d'une attaque délibérée et intentionnelle sur une équipe humanitaire clairement identifiée, dans le cadre de sa mission médicale", a dénoncé Mme Defourny. Il s'agit de la deuxième attaque perpétrée mercredi par des jihadistes présumés au Burkina Faso après celle qui a fait six victimes - trois supplétifs de l'armée et trois civils - dans le Centre-est, selon un habitant et une source sécuritaire. Le Burkina Faso, théâtre de deux coups d'Etat militaires en 2022, est pris depuis 2015 dans une spirale de violences jihadistes apparues au Mali quelques années auparavant et qui s'est étendue au-delà de ses frontières. Les violences ont fait des milliers de morts - civils et militaires - et quelque deux millions de déplacés.