Décision européenne sur le Sahara occidental: une "victoire" selon le Polisario

29 septembre 2021 à 14h21 par AFP

AFRICA RADIO

Le mouvement indépendantiste du Front Polisario a salué mercredi comme une "victoire" l'annulation par la justice européenne de deux accords commerciaux de l'Union européenne (UE) avec le Maroc.

"Victoire triomphale du peuple sahraoui devant la justice européenne", a réagi dans un communiqué le Polisario. "Le Tribunal de l'UE a rendu deux arrêts historiques pour la cause sahraouie", en annulant des accords entre l'UE et le Maroc dans l'agriculture et la pêche, a précisé le mouvement indépendantiste soutenu par l'Algérie. Le Tribunal de l'UE a annulé mercredi deux accords commerciaux entre le Maroc et l'UE concernant le territoire disputé du Sahara occidental à la suite d'un recours du Polisario. "Le Tribunal juge que le Front Polisario est le représentant du peuple sahraoui qui, par conséquent, dispose de la capacité d'agir en justice devant les juridictions européennes pour défendre les droits souverains de son peuple à l'égard de son territoire national et de ses ressources naturelles", s'est félicité le mouvement. Et "sur le fond, le Tribunal annule les nouveaux accords UE-Maroc car ils ont été imposés illégalement au peuple sahraoui, contre son consentement", a-t-il ajouté. "Nous appelons les dirigeants européens à se conformer aux arrêts du Tribunal car leur défiance à l'égard de la justice européenne continue à entraver le processus de décolonisation du Sahara", a déclaré Oubi Bouchraya, responsable du Polisario chargé de l'Europe et l'UE, cité dans le communiqué. Le contentieux du Sahara occidental, ex-colonie espagnole, considéré comme un "territoire non autonome" par l'ONU en l'absence d'un règlement définitif, oppose depuis des décennies le Maroc au Front Polisario. Rabat, qui contrôle près de 80% de ce vaste territoire désertique, propose un plan d'autonomie sous sa souveraineté. Le Polisario, lui, réclame un référendum d'autodétermination. Toutes les tentatives de règlement du conflit ont échoué jusqu'ici.