Deux Casques bleus marocains se noient accidentellement en Centrafrique

AFRICA RADIO

14 juin 2022 à 13h06 par AFP

Deux Casques bleus marocains sont morts noyés accidentellement dimanche en Centrafrique, pays en proie à une guerre civile où les Nations unies ont déployé une force de maintien de la paix depuis 2014, a annoncé mardi l'ONU à l'AFP.

"Il s'agit d'un accident malheureux", a déclaré par téléphone Vladimir Monteiro, porte-parole de la Mission des nations unies en Centrafrique (Minusca) précisant: ils sont morts noyés "en se baignant dans la rivière" à Rafaï, à 700 km à l'est de la capitale Bangui, près de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC). Classée deuxième pays le moins développé au monde par l'ONU, la Centrafrique a été plongée dans une guerre civile sanglante après un coup d'Etat en 2013. Ce conflit perdure mais a considérablement baissé d'intensité depuis quatre ans, même si des pans entiers de territoires continuent d'échapper au pouvoir central. En novembre 2021, le mandat de la Minusca, qui est déployée depuis 2014 et compte 14.400 militaires et plus de 3.000 policiers, a été prorogé pour une durée d'un an. La Minusca représente une des opérations de maintien de la paix les plus coûteuses de l'ONU dans le monde avec un budget annuel dépassant le milliard de dollars. Dix Casques bleus égyptiens non armés de la Minusca avaient été blessés en novembre 2021 par la garde présidentielle, l'ONU condamnant une "attaque délibérée et inqualifiable". La présidence avait, en retour, accusé les militaires égyptiens d'avoir pris des photos de la résidence du chef de l'Etat, ce qui est interdit, et d'avoir refusé d'arrêter leur véhicule.