Erdogan parle à Zelensky et écourte sa tournée africaine

AFRICA RADIO

22 février 2022 à 16h06 par AFP

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui s'est entetenu par téléphone mardi avec son homologue ukrainien, va écourter sa visite en Afrique de l'Ouest et regagner Ankara dès mardi soir, ont rapporté les médias turcs.

Après Kinshasa et Dakar, il devait mercredi faire une étape à Bissau, "reportée" à une date ultérieure selon l'agence officielle Anadolu et les télévisions turques. M. Erdogan, qui a condamné la reconnaissance par Moscou des républiques séparatistes prorusses de Donetsk et Lougansk, s'est entretenu mardi au téléphone avec son homologue ukrainien Volodomyr Zelensky, a rapporté la présidence turque dans un communiqué. Le chef de l'Etat lui a affirmé que "la Turquie s'oppose à toute décision attentant à l'intégrité territoriale de l'Ukraine", ajoutant que "toutes les voies diplomatiques doivent être explorées pour trouver une solution" à la crise, précise le texte. La Turquie, membre de l'Otan et proche de Kiev, a proposé sa médiation pour éviter un conflit entre la Russie et l'Ukraine, tous deux pays riverains comme elle de la Mer Noire. L'Otan a annoncé une réunion d'urgence mardi des ambassadeurs des 30 pays membres de l'Alliance avec le représentant de l'Ukraine, après la reconnaissance par Moscou de régions séparatistes de l'est de ce pays. S'adressant à la presse turque mardi dans l'avion qui le conduisait à Dakar, M. Erdogan a considéré cette "décision comme inacceptable. Nous appelons les parties concernées à faire preuve de bon sens et à se conformer au droit international", a-t-il ajouté. Après Kinshasa lundi, où il a signé au moins sept accords de coopération, M. Erdogan se trouvait mardi à Dakar pour assister à l'inauguration de la nouvelle ambassade de Turquie et à celle d'un stade proche de Dakar, selon son programme officiel.