Escroquerie à la capsule Nespresso entre la France et la Côte d'Ivoire

AFRICA RADIO

24 septembre 2022 à 12h06 par AFP

Quatre personnes seront jugées en France en novembre pour escroquerie, après avoir commandé frauduleusement près de 12.000 capsules de café Nespresso pour les expédier en Côte d'Ivoire, a indiqué samedi à l'AFP le parquet de Créteil, en banlieue parisienne.

Entre juin et juillet 2022, "plusieurs victimes ont porté plainte pour escroquerie à la suite d'une commande frauduleuse de capsules de café effectuée sur leur compte internet Nespresso". Au total, les policiers identifient 35 victimes. Les quatre suspects sont soupçonnés d'avoir piraté des comptes de clients Nespresso pour y changer les informations, notamment l'adresse de livraison en point relais. Ils récupéraient ensuite les commandes et les envoyaient en Côte d'Ivoire, selon le parquet. "Le règlement devait s'effectuer à la réception de la facture, de sorte que seule la société Nespresso subissait un préjudice", estimé à 8.600 euros pour l'entreprise, souligne le parquet. Les policiers ont exploité la téléphonie pour identifier les suspects, nés entre 1967 et 1987 et jusqu'alors inconnus de leurs services. Interpellés mercredi à leur domicile en région parisienne, ils seront jugés le 24 novembre au tribunal correctionnel de Créteil.