Israël rappelle son ambassadeur au Maroc soupçonné selon la presse d'abus sexuels

AFRICA RADIO

8 septembre 2022 à 17h06 par AFP

Israël a rappelé son diplomate en chef au Maroc David Govrin, impliqué dans une enquête que la presse israélienne lie à des accusations d'inconduites sexuelles, a indiqué jeudi une source diplomatique à Jérusalem.

Lundi, la chaîne publique israélienne Kan avait rapporté qu'une délégation du ministère des Affaires étrangères s'était rendue à Rabat afin d'enquêter sur des allégations d'abus sexuels concernant le chef de la mission israélienne au Maroc, David Govrin. Selon la presse israélienne, les allégations concernent l'exploitation de femmes locales, harcèlement sexuel et atteinte à la pudeur. L'enquête s'intéresse également à une série présumée de malversations et notamment à la disparition d'un cadeau envoyé par le roi du Maroc à l'occasion de la fête de l'indépendance d'Israël et qui n'aurait pas été remis au gouvernement comme le veut l'usage. Une source diplomatique à Jérusalem a indiqué jeudi l'AFP que David Govrin a bien été rappelé du Maroc, qu'il se trouve à présent en Israël et qu'il est impliqué dans une enquête en cours. Ce responsable, qui a requis l'anonymat, a refusé de préciser la nature exacte de cette enquête et les autorités israéliennes et marocaines n'ont pas commenté ces allégations. David Govrin, 59 ans, a été ambassadeur en Egypte de 2016 à août 2019 et a été désigné chef de mission du Bureau de liaison d'Israël à Rabat début 2021 avant d'être ensuite officiellement nommé ambassadeur d'Israël au Maroc. Après les Emirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan, le Maroc a normalisé ses relations avec Israël en 2020 sous l'impulsion des Etats-Unis, en contrepartie d'une reconnaissance américaine de sa "souveraineté" sur le territoire disputé du Sahara occidental. Cette normalisation s'accompagne d'un flux de plus en plus régulier de délégations israéliennes au Maroc. Et le chef de la diplomatie marocaine s'était rendu en Israël au début de l'année dans le cadre d'un sommet réunissant des dirigeants des Etats-Unis et de pays arabes ayant normalisé leurs relations avec l'Etat hébreu.