L'Afrique du Sud ferme un important oléoduc à cause d'un incendie qui a fait trois morts

Par AFP

AFRICA RADIO

L'entreprise publique de fret sud-africaine Transnet a annoncé avoir temporairement fermé dimanche un important oléoduc à Durban, dans l'est du pays, après le déclenchement d'un incendie qui a fait au moins trois morts.

L'incendie a été provoqué par une tentative ratée de vol de carburant en périphérie de Durban, tôt dimanche. Le centre d'exploitation de Transnet Pipelines a "immédiatement fermé le pipeline et activé le plan d'intervention d'urgence", a déclaré la compagnie dans un communiqué, ajoutant qu'une enquête était en cours. "L'objectif est actuellement d'éteindre l'incendie et de minimiser l'impact sur la population et l'environnement", a-t-elle ajouté, précisant que trois personnes étaient décédées lors de l'incident. Transnet Pipelines est une filiale de Transnet qui gère un réseau d'oléoducs et de gazoducs de quelque 3.800 km reliant Durban à la province de Gauteng, la plus peuplée d'Afrique du Sud, où se trouve la capitale économique Johannesburg. Un porte-parole de la compagnie a déclaré à l'AFP que l'impact de l'incendie et de la fermeture de la conduite serait évalué une fois le feu éteint. Selon Transnet, une vague sans précédent d'incidents liés à des vols de carburant a affecté ses pipelines et les infrastructures environnantes ces deux dernières années, causant des dommages environnementaux, des blessures graves et des décès. "Nous continuons à travailler avec les forces de l'ordre pour mettre fin à cette activité criminelle et assurer la sécurité des pipelines et des communautés environnantes", a déclaré la compagnie.