3 août 2011 à 11h01 par La rédaction

Le Niger célèbre aujourd'hui 3 août, le 51ème anniversaire de son indépendance. Hier soir, le président Mahamadou Issoufou a adressé un message à ses compatriotes. Il en a profité pour dénoncer la tentative de coup d'Etat contre son régime. Rappelons que le régime d'Issoufou n'est en place que depuis à peine 3 mois.Lors de ce premier message à la Nation, le numéro 1 nigérien a fait des révélations sur cette tentative de déstabilisation de son régime, c'était dans la nuit du 12 au 13 juillet : « Les événements programmés dans la nuit du 12 au 13 juillet 2011 relèvent de cette dernière catégorie : ceux qui avaient décidé de porter atteinte à la sécurité de l'Etat ce jour-là sont aux arrêts disciplinaires et l'un d'entre eux est en fuite. L'enquête se poursuit avec l'espoir de remonter aux commanditaires. La loi sera appliquée dans toute sa rigueur contre tous ceux qui, sans raison objective, ont mis en cause le choix opéré par le peuple nigérien souverain, il y a moins de quatre mois ».Le président a aussi annoncé l'arrestation de dix personnes et a réaffirmer sa volonté de continuer à lutter contre la corruption : « Ces événements interviennent au moment où le gouvernement a décidé de mener une action vigoureuse contre les détournements de deniers publics, opérés notamment à travers le paiement de fausses factures. Le temps où certains considèrent les caisses du Trésor comme le coffre-fort personnel sont désormais révolus. C'est pour les traquer, de jour comme de nuit, que j'ai décidé de mettre en place la Haute autorité de lutte contre la corruption ».Ce jour de fête pour les Nigériens, sera aussi un moment de haute surveillance pour le président Issoufou, car plusieurs commémorations sont prévues, dont une cérémonie de plantation de 2000 arbres à Niamey. Patricia NTSAME