Afrique du Sud: une ligne de vêtements en hommage au chef de l'ANC

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP) - (AFP)

Un jeune couturier sud-africain va lancer début février une ligne de vêtements inspirée par Julius Malema, le très médiatique président de la Ligue de jeunesse du Congrès national africain (ANC, au pouvoir), a-t-il indiqué mercredi dans les colonnes du Sowetan.

"Il s'agit de célébrer mon héros", a dit Obakeng Ramabodu au quotidien.

Le couturier basé à Pretoria va commercialiser des tee-shirts, casquettes et bérets portant le logo "JuJu" --surnom de Malema-- qu'il a fait fabriquer en Chine parce que, dit-il, "l'Afrique du Sud n'a pas la machinerie pour produire des vêtements de haute qualité comme la Chine où vous avez tout, y compris l'étiquetage et l'empaquetage sous un seul toit à un prix raisonnable".

M. Ramabodu voulait initialement profiter du centenaire de l'ANC, début janvier à Bloemfontein (centre), pour lancer ses vêtements, mais il a décidé de patienter un peu "parce qu'(il) ne (voulait) pas manquer de respect envers l'ANC".

La Ligue de jeunesse de l'ANC a précisé que son président n'était pas impliqué dans la ligne de vêtements "JuJu".Mais Julius Malema n'a pas pour autant l'air contrarié par l'initiative du couturier: "Il n'a pas besoin de ma bénédiction", a-t-il réagi selon le Sowetan.

Président de la Ligue depuis 2008, "Juju" est devenu l'un des hommes politiques les plus controversés d'Afrique du Sud, se faisant le champions des plus pauvres, s'en prenant régulièrement à la minorité blanche, et appelant sans cesse à nationalisation des mines et à la saisie des fermes exploitées par des Blancs.

Mais Julius Malema, 30 ans, est parallèlement accusé de corruption et ses détracteurs ne se privent pas de critiquer son luxueux train de vie, qui tranche avec la pauvreté de ceux qu'il dit défendre. Alors qu'il appelle désormais ouvertement au renversement du président Jacob Zuma --qu'il avait pourtant aidé à arriver au pouvoir mais qu'il juge désormais trop mou--, il a été suspendu pour cinq ans par la direction du parti au pouvoir, pour indiscipline.Il a fait appel.

Julius Malema a changé de look ces derniers mois, adoptant notamment un béret révolutionnaire à la Che Guevara.