Algérie: Bouteflika vante les énergies renouvelables

31 mars 2011 à 19h22 par La rédaction

AFRICA RADIO
ALGER (Algérie) (AFP)

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a indiqué jeudi que la concrétisation du programme national des énergies renouvelables était au "coeur de la stratégie de lutte contre le chômage et la précarité", en Algérie où le taux de chômage dépasse 20% chez les jeunes.

"Ce programme, qui est d'une importance extrême pour l'Algérie, sera accompagné de mécanismes d'aide à l'emploi et d'un système efficace de soutien aux investissements qui servira de locomotive au développement durable", a déclaré M. Bouteflika dans un message lu en son nom par un de ses conseillers.Le message est adressé aux participants à une journée de réflexion sur le programme des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.

L'Algérie prévoit d'investir environ 60 milliards de dollars d'ici 2030 pour développer la production des énergies renouvelables, notamment de l'électricité solaire destinée au marché national.

M. Bouteflika a précisé que la mise en oeuvre de ce projet "est ouverte aux opérateurs publics et privés et nécessite la réalisation d'un réseau de sous-traitance nationale pour la fabrication des équipements entrant dans la construction des centrales solaires et éoliennes".

"Des emplois nouveaux seront, en outre, crées grâce aux projets de modifications thermiques, qui seront apportés dans les différents secteurs de l'Industrie, de l'habitat et des transports", a-t-il dit.

En Algérie, le taux de chômage chez les jeunes, qui atteignait 50% il y a dix ans, reste toujours élevé, à plus de 20%, selon le Fonds monétaire international (FMI)

Le chef de l'Etat a promis que l'aide de l'Etat aux promoteurs locaux publics et privés sera "conditionnée" par "l'obligation" de création d'emplois en Algérie.

"Notre stratégie vise à développer une véritable industrie du solaire, associée à un programme de formation et de capitalisation qui, à terme, permettra à nos cadres d'acquérir un savoir-faire efficient notamment en matière d'engineering et de conduite de projets", a-t-il dit.

Ce programme vise à produire une énergie renouvelable de près de 22.000 MW d'ici 2030 dont 12.000 MW pour couvrir la demande locale et 10.000 MW destinés à l'exportation "si les conditions y sont favorables", a ajouté M. Bouteflika.