Attentat d'Alexandrie: le pape dénonce un "geste lâche"

Par La rédaction

CITE DU VATICAN (AFP)

Le pape Benoît XVI a dénoncé dimanche le "geste lâche" des auteurs de l'attentat perpétré dans la nuit de vendredi à samedi devant une église copte d'Alexandrie qui a fait 21 morts, déplorant "cette stratégie de violences qui a pour cible les chrétiens".

"J'ai appris avec douleur la nouvelle du grave attentat contre la communauté chrétienne copte", a-t-il déclaré lors de l'angélus dominical place Saint-Pierre.

"Ce geste lâche de mort, comme celui de mettre des bombes près des maisons des chrétiens en Irak pour les forcer à partir, offense Dieu et l'humanité toute entière", a-t-il poursuivi.

"Face à cette stratégie de violences qui a pour cible les chrétiens, et a des conséquences sur toute la population, je prie pour les victimes et leurs proches", a dit le pape.

L'attentat, commis vers minuit et demi alors que des fidèles commençaient à sortir de l'église après une messe, a probablement été commis par un kamikaze et commandité par "des éléments extérieurs", selon le ministère égyptien de l'Intérieur.