Au moins 10 morts dans une attaque contre une résidence étudiante au Nigeria

Par La rédaction

LAGOS (AFP) - (AFP)

Au moins 10 personnes ont été tuées mardi dans l'attaque par des inconnus armés d'une résidence étudiante à Mubi, une ville du nord-est du Nigeria, mais le bilan pourrait être encore plus élevé, selon plusieurs sources.

"Des inconnus armés sont entrés et ont mitraillé les gens", "au moins 10 personnes" sont mortes, a déclaré à l'AFP un responsable de la Croix-Rouge, Abdulkarim Bello.Un responsable gouvernemental avait auparavant fait un premier bilan de "plusieurs morts".

Des informations non confirmées faisaient état d'un nombre de morts beaucoup plus élevé.

Les responsables de la sécurité et des urgences affluaient vers Mubi mardi après-midi, et les autorités cherchaient à établir un bilan précis des victimes.Les motivations de l'attaque sont pour l'instant inconnues.

L'attaque s'est déroulée sur le campus d'une école polytechnique près de la ville, située dans l'Etat d'Adamawa.Cet Etat a déjà été la cible de violences attribuées au groupe islamiste Boko Haram.Mais des responsables n'excluent pas que le drame soit lié à la tenue d'élections étudiantes, car plusieurs des victimes étaient candidats à ces élections.

Des rapports contradictoires indiquent que ces élections se tenaient mardi, ou qu'elles s'étaient tenues dans les jours précédents. 

La semaine dernière, l'armée nigériane avait annoncé avoir tué un chef de Boko Haram et avoir arrêté plus de 150 membres du groupe lors d'un raid mené dans la ville.

Mubi est proche de la ville de Maiduguri, dans l'Etat voisin de Borno, considérée comme la base de Boko Haram, un groupe accusé par l'organisation Human Rights Watch d'avoir tué plus de 1.400 personnes au Nigeria depuis 2010.

L'armée a précisé avoir mené il y a une dizaine de jours une série d'opérations contre les islamistes dans plusieurs villes du nord-est, l'épicentre de l'insurrection lancée par Boko Haram.A Damaturu, dans l'Etat de Yobe, l'armée a dit avoir tué 35 militants du groupe lors de combats.

Pays le plus peuplé et premier producteur de brut d'Afrique, le Nigeria est divisé entre un nord majoritairement musulman et un sud à dominante chrétienne.