Bouillé Cissé : "Le Mali n'a pas les moyens de tenir une assemblée comme dans les législatures précédentes"

Par Stéphanie Hartmann

AFRICA RADIO

Au Mali, le Conseil national de transition a adopté aujourd'hui, vendredi,  son règlement intérieur. 99 députés ont voté pour, aucun contre et aucune abstention.

22 députés étaient absents et n'ont pas fait de procuration. Les députés du CNT doivent encore voter pour le bureau ainsi que pour la composition des commissions puis pour le budget. Selon Bouillé Cissé, député au nom de la diaspora, les députés de la transition vont réduire la ligne budgétaire et faire faire des économies à l'Etat malien. Il revient également sur les accusations de caporalisation de la transition :

"On peut ne pas être d'accord avec la méthode, mais elle était connue. C'est plutôt de la frustration de la part de certaines personnes."

"Un effort financier assez conséquent sera fait"