Burkina: Michel Kafando, le président de la transition, officiellement investi

Par La rédaction

Ouagadougou (AFP)

Michel Kafando a été officiellement investi vendredi président de la transition au Burkina Faso, trois semaines après la chute de Blaise Compaoré, chassé par la rue après 27 ans de règne, a constaté l'AFP.

C'est le lieutenant-colonel Isaac Zida, qui tenait les rênes du pays depuis la chute de l'ancien président le 31 octobre, qui lui a symboliquement remis le pouvoir.M. Zida a été nommé cette semaine Premier ministre de la transition.

Cette transmission symbolique a été marquée par le passage d'un drapeau burkinabè des mains de M. Zida à celles de M. Kafando, qui l'a ensuite brièvement agité en direction de la foule réunie au Palais des sports de Ouagadougou, tendu aux couleurs verte, jaune et rouge du pays. 

Michel Kafando, haut diplomate qui a représenté une quinzaine d'années le Burkina auprès de l'ONU, a ensuite été félicité par les six chefs d'Etat et trois ministres africains présents à cette cérémonie.

Si la désignation d'un civil au poste de président intérimaire, réclamée par la communauté internationale, a été largement saluée, la nomination du lieutenant-colonel Zida à la "Primature" a surpris et pourrait signifier, selon des observateurs, qu'il reste l'homme fort du pays.