CAF : Hayatou réussit son coup d'état

Par La rédaction

A l'occasion du congrès exceptionnel de ce lundi aux Seychelles, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, a obtenu l'accord des présidents de fédération pour appliquer un nouvel amendement concernant les modalités pour être candidat à la présidence de l'institution qui régit le football africain. Un changement qui élimine l'unique candidat qui comptait se présenter face à lui pour les élections de mars 2013, l'Ivoirien Jacques Anouma.

Issa Hayatou, élu président de la CAF depuis 1988, est parti pour rester encore quelques années à la tête de l'Institution. Lors de la réunion exceptionnelle qui s'est déroulé aux Seychelles ce lundi, les différents présidents de fédération devaient voter un amendement que Mohamed Raouraoua, président de la Fédération algérienne de football (avec le soutien d'Issa Hayatou), a proposé au mois d'août dernier, à savoir que "tout candidat aux élections à la présidence de la Confédération africaine de football, outre les compétences nécessaires, devra être ou avoir été membre du Comité exécutif de la CAF." Anouma éliminé Sur les 51 membres, 44 fédérations se sont (...)

> Lire la suite