CAN: Gabon et Cameroun neutralisés, égalité parfaite pour commencer

Par La rédaction

Libreville (AFP)

Le Gabon et le Cameroun ont raté leurs débuts dans la CAN-2017 en se faisant rejoindre par la Guinée Bissau (1-1) et le Burkina Faso (1-1) lors du jour d'ouverture du tournoi gabonais, d'où une égalité parfaite dans le groupe A.

Il fallait croire que le chiffre 1 était à l'honneur pour cette première journée de matches, avec un but marqué et un but encaissé pour chaque équipe, si bien que le statu quo absolu prévaut à l'issue des deux premiers matches disputés à Libreville.

La désillusion la plus grande fut surtout pour les hôtes gabonais, qui ont encaissé l'égalisation du méconnu Marinho Soares de la tête dans le temps additionnel (90e+1).Les Bissau-Guinéens pouvaient exulter, pour la première participation de leur histoire à une phase finale de CAN.

Le capitaine des Panthères locales, Pierre-Emerick Aubameyang, un des meilleurs buteurs d'Europe avec Dortmund, avait pourtant répondu présent en ouvrant la marque d'un tacle reprenant un centre-tir de Bouanga (50e).

Le scénario fut un peu similaire lors du second match: le capitaine camerounais Benjamin Moukandjo, attaquant qui évolue à Lorient, déflorait le score sur coup franc (35e), puis Issoufou Dayo lui répondait de la tête à l'issue d'un cafouillage (75e).

La journée fut marquée par la participation du rappeur franco-sénégalais Booba à la cérémonie d'ouverture, mais aussi par un petit couac: les hymnes du Cameroun et du Burkina Faso n'ont pas été diffusés, et les joueurs ont donc dû les chanter a cappella.

Un couac dû à "un incident technique dû à une défaillance du système de sonorisation", selon la CAF, qui a présenté ses "excuses" dans un communiqué.