Centrafrique: l'ex-présidente de transition se porte candidate à la présidentielle

Par AFP

AFRICA RADIO

Catherine Samba Panza, chef d'État de transition entre 2014 et 2016 en Centrafrique, a annoncé vendredi sa candidature à l'élection présidentielle prévue en décembre malgré l'instabilité du pays.

"Je déclare solennellement ma candidature à l'élection présidentielle", a déclaré Mme Samba Panza lors d'une cérémonie à Bangui organisée par des comités de soutien, soulignant avoir déjà "dirigé ce pays dans des conditions particulièrement difficiles".Cette juriste de formation avait été nommée à la présidence en janvier 2014, dans un pays en pleine guerre civile. Quelques mois plus tôt, une coalition de groupes armés à dominante musulmane avait renversé le régime du président François Bozizé et plongé le pays dans une spirale d'affrontements communautaires. Première femme à occuper le pouvoir dans ce pays d'Afrique centrale, elle avait cédé sa place à Faustin Archange Touadéra, vainqueur des élections de mars 2016 et qui devrait briguer un second mandat en décembre.L'ancien président Bozizé a également annoncé sa candidature fin juillet.Les élections de décembre s'annoncent particulièrement risquées dans un pays qui peine à se relever d'années de guerre civile.Si l'armée nationale a été reconstruite avec l'aide des partenaires internationaux, les groupes armés contrôlent toujours les deux tiers du territoire national, et continuent de perpétrer des violences au quotidien contre les civils.