Congo: troisième phase de vaccination contre la polio en janvier

14 décembre 2010 à 14h57 par La rédaction

GENEVE (AFP)

La troisième phase de vaccination contre la poliomyélite au Congo dont une épidémie est à l'origine de près de 180 décès depuis octobre, démarrera en janvier et non fin décembre comme prévu initialement, a annoncé mardi l'ONU.

"Une troisième phase de vaccination est prévue pour janvier", explique le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) dans un communiqué.

La deuxième phase de vaccination contre la poliomyélite au Congo s'est achevée mardi.L'épidémie a provoqué 179 décès sur 476 cas depuis octobre, selon les données de l'ONU.

"Le séquençage génétique a déterminé que (ces) cas sont causés par un virus étroitement lié à celui circulant en Angola", explique l'Unicef, soulignant que "l'arrêt de l'épidémie au Congo est une priorité en raison de (sa) nature explosive et du risque de propagation à l'échelle nationale et au-delà".

La poliomyélite était considérée comme éradiquée au Congo qui n'avait plus enregistré de cas depuis 2000, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Congo a reçu 18 millions de doses de vaccins pour toute la campagne, selon l'Unicef qui est un des partenaires du gouvernement pour l'organisation de la vaccination.

La poliomyélite est une maladie infectieuse causée par un virus qui attaque le système nerveux et peut entraîner la paralysie en quelques heures, souvent définitive.Les symptômes initiaux sont de la fièvre, de la fatigue, des céphalées, des vomissements, une raideur de la nuque et des douleurs dans les membres.

La maladie touche habituellement principalement les enfants de moins de cinq ans.Mais au Congo, la plupart des personnes infectées actuellement (60%) sont des jeunes adultes (15-25 ans).