"Contrefaçon de la quinine" en RDC: liberté provisoire pour des responsables de laboratoire

La justice congolaise a accordé la liberté provisoire aux responsables d'un laboratoire pharmaceutique accusé de contrefaçon de la quinine utilisée contre le paludisme en République démocratique du Congo après cinq jours de détention, a appris l'AFP jeudi de source judiciaire.

AFRICA RADIO

25 octobre 2018 à 8h22 par AFP