Côte d'Ivoire: 3 véhicules de l'ONU incendiés par les forces pro-Gbagbo à Abidjan

Par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

Trois véhicules de l'ONU ont été incendiés jeudi matin à Abidjan par des partisans de Laurent Gbagbo, a affirmé à l'AFP un porte-parole de la force onusienne en Côte d'Ivoire (Onuci), sans faire état de victimes.

"Il y a trois véhicules qui ont été incendiés ce matin" dans le quartier de Cocody-Riviera II (est), a déclaré Kenneth Blackman, assurant n'avoir "pas de doutes" que des partisans de M. Gbagbo en sont responsables.

Des pierres ont par ailleurs été jetées "par des éléments des forces de sécurité du camp Gbagbo", peu avant 14H00 (locales et GMT), sur une ambulance de l'ONU qui circulait sur le pont Houphouët-Boigny, l'un des deux de la ville, a ajouté le porte-parole.

La carcasse de l'un des trois véhicules incendiés, un 4X4 de la police stationné sur le bas-côté d'une voie, dégageait encore de légères fumées en début d'après-midi, a constaté un photographe de l'AFP.

Le porte-parole de l'Onuci a dit ne pas avoir d'informations sur d'éventuelles victimes, et n'a pas donné davantage de précisions sur les circonstances de ces incidents.

Dans la nuit de mardi à mercredi, dans le quartier d'Abobo (nord) qui a été le théâtre de violences meurtrières, trois Casques bleus avaient été "légèrement blessés" dans une "embuscade" des forces pro-Gbagbo, a accusé l'ONU.

Le président sortant Laurent Gbagbo, que l'ONU appelle à céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara qu'elle reconnaît comme vainqueur de l'élection de novembre, a exigé le départ de l'Onuci.