Côte d'Ivoire: Soro demande l'envoi d'une mission de la CPI

23 décembre 2010 à 7h50 par La rédaction

PARIS (AFP)

Guillaume Soro, Premier ministre du gouvernement d'Alassane Ouattara, un des deux présidents proclamés de Côte d'Ivoire, demande à la communauté internationale l'envoi d'une mission de la Cour pénale internationale (CPI) dans son pays, dans une interview jeudi à Libération.

"Nous attendons que la CPI puisse envoyer une mission en Côte d'Ivoire, établir la responsabilité des uns et des autres, et que tous ceux qui sont impliqués d'une manière ou d'une autre soient transférés à La Haye", déclare M. Soro au quotidien qui lui demande ce qu'il attend maintenant de la communauté internationale.

"Nous espérons vivement que la communauté internationale ne prenne pas trop de temps pour se rendre compte que la place (du président sortant Laurent) Gbagbo n'est pas au palais présidentiel, mais à la Cour pénale internationale à La Haye", ajoute-t-il.

La Côte d'Ivoire n'est pas un Etat partie de la CPI.C'est à ces derniers ou au Conseil de sécurité de l'ONU de déférer au procureur des situations concernant des crimes relevant de la compétence de la Cour.Le procureur peut également ouvrir une enquête de sa propre initiative.

Depuis la présidentielle du 28 novembre, la Côte d'Ivoire est en grave crise politique avec le président sortant Laurent Gbagbo voulant se maintenir au pouvoir face à son rival, Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale comme chef de l'Etat légitime du pays.

Des violences post-électorales ont fait au moins 50 morts, selon l'ONU.