Covid-19 en RDC: une rumeur de vaccination perturbe les activités scolaires dans deux villes

Par AFP

AFRICA RADIO

Une rumeur de vaccination d'écoliers contre le Covid-19 a poussé jeudi des parents à récupérer leurs enfants des écoles dans deux villes de la République démocratique du Congo (RDC), créant un climat de panique, a-t-on appris des sources concordantes.

"Une folle rumeur qui s'est répandue ce matin, comme une trainée de poudre (...) fait état du début d'une campagne de vaccination contre le Covid-19 dans certaines écoles" à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu (Est)."Informés, les parents d'élèves ont accouru, dans une ambiance de sauve-qui-peut, vers les écoles pour récupérer leurs enfants", a écrit le service de communication du gouverneur du Sud-Kivu."Le gouverneur de province, Théo Ngwabidje Kasi, tient à faire un démenti formel de cette fausse information qui a créé la panique au sein de la population. Il précise qu'aucun vaccin n'est arrivé au Sud-Kivu, encore moins à Bukavu", selon le communiqué de presse."Le gouverneur appelle les parents à ne pas céder aux rumeurs véhiculées par des personnes qui veulent détourner l'attention des autorités, tant nationales que provinciales, sur la lutte contre la pandémie de Covid-19", lit-on encore.La même panique a été enregistrée dans quelques écoles de Lubumbashi, deuxième ville du pays, dans le Sud-Est, où la même rumeur qu'à Bukavu a été véhiculée à travers les réseaux sociaux."Certains parents sont venus chercher leurs enfants afin de les soustraire, selon eux, au vaccin de Covid-19 créant ainsi la panique", a témoigné soeur Edoxie Mwange, une religieuse, enseignante au collège Imara de Lubumbashi.Pour couper court à cette rumeur, les autorités sanitaires ont demandé aux médecins chefs de zone de santé "de passer aujourd'hui (25 février 2021), dans toutes les écoles de leur juridiction pour démentir la rumeur relative à la vaccination contre la Covid-19 dans les écoles", selon un communiqué du chef de division provinciale de la Santé du Haut-Katanga, dont Lubumbashi est la capitale.La vaccination contre le coronavirus est un sujet très délicat en RDC, où la méfiance envers le vaccin est répandue. Des nombreux messages évoquant des théories du complot sont régulièrement partagés dans les réseaux sociaux.Le vaccin contre le Covid-19 "c'est une voie inévitable maintenant. Même si ce n'est pas obligatoire pour la population (...), c'est une voie nécessaire qui peut sauver des vies", a estimé le ministre congolais de la Santé, Eteni Longondo.