Destructions à Tombouctou: l'accusé veut plaider coupable

Par La rédaction

La Haye (AFP)

Le jihadiste malien présumé Ahmad Al Faqi Al Mahdi, accusé par la Cour pénale internationale d'avoir détruit des mausolées protégés par l'Unesco à Tombouctou, a l'intention de plaider coupable, a annoncé jeudi le procureur, soulignant qu'il s'agissait d'une première pour la Cour. 

L'accusé "a exprimé son désir de plaider coupable" le 1er mars, pendant l'audience de confirmation des charges, alors que la cour était en huis clos, a affirmé le procureur dans un communiqué.