Elections en RDC : six militants pro-démocratie arrêtés à Kinshasa

14 décembre 2018 à 16h43 par AFP

AFRICA RADIO

Six militants du mouvement congolais "Lutte pour le changement" (Lucha) ont été arrêtés vendredi à Kinshasa alors qu'ils menaient leur campagne baptisée "Balayer les médiocres" à neuf jours des élections en République démocratique du Congo, a-t-on appris auprès de leur organisation.

"Six de nos camarades ont été arrêtés ce midi au marché de la Liberté où nous étions en train de sensibiliser la population sur l'importance d'un vote responsable", a déclaré à l'AFP Stéphie Mukizi, un militant du mouvement citoyen Lucha.L'arrestation a été menée par "un groupe de personnes en tenues civiles qui les ont amenés au commissariat de la police du Marché de la Liberté", dans la commune de Masina dans l'est de Kinshasa.Les six hommes ont été immédiatement placés dans le cachot de la police, a-t-il ajouté.Interrogé par l'AFP, la police n'a pas réagi immédiatement."Nous exigeons leur libération sans condition", écrit Lucha sur son compte twitter. Le 30 novembre, le mouvement Lucha a lancé une campagne baptisée "Balayer les médiocres". "Ces +médiocres qui espèrent se faire élire ou réélire se trouvent aussi bien dans ce qu'on appelle +majorité+, que dans l'+opposition+, la société civile et même parmi les candidats indépendants", avait alors indiqué le mouvement."Dans notre message nous disons à nos compatriotes que l'avenir de notre pays se trouve entre nos mains", ajoute l'activiste interrogé par l'AFP.Les élections présidentielle, législatives et nationales du 23 décembre doivent désigner le successeur du président Kabila, au pouvoir depuis janvier 2001 et qui ne peut se représenter selon la Constitution.