Ethiopie: la commission électorale rejette les appels à des élections régionales

24 juin 2020 à 17h45 par AFP

AFRICA RADIO

La commission électorale éthiopienne a rejeté vendredi, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, le projet de la région du Tigré (nord) d'organiser une élection, au risque d'attiser les tensions entre les autorités locales et le Premier ministre Abiy Ahmed.

La commission électorale a rappelé qu'elle était "l'unique organisme en charge du calendrier électoral, du processus électoral et de toutes les questions afférentes", dans un communiqué."En conséquence, l'Etat régional du Tigré n'a aucun fondement légal pour organiser une élection", a-t-elle ajouté.Le deuxième pays le plus peuplé d'Afrique avec quelque 100 millions d'habitants devait organiser des élections générales fin août, M. Abiy espérant y obtenir un mandat clair du peuple pour poursuivre ses réformes économiques et politiques.Mais la commission électorale a reporté fin mars sine die le scrutin en raison de l'épidémie de Covid-19.Le 10 juin, le Sénat a approuvé le projet de garder Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix 2019, au pouvoir au-delà de son mandat, qui expirait en octobre, suscitant la colère de l'opposition. Celle-ci accuse le Premier ministre d'utiliser l'épidémie pour rester en poste.Le Front de libération des peuples du Tigré (TPLF), autrefois dominant dans la coalition au pouvoir et marginalisé par Abiy Ahmed depuis son entrée en fonction en 2018, avait alors annoncé son intention d'organiser des élections dans la région du Tigré fin août comme prévu.Les autorités du Tigré n'avaient pas réagi mercredi soir à l'annonce de la commission électorale.L'Ethiopie a à ce jour enregistré quelques 5.034 cas positifs au Covid-19, dont 78 décès. Mais des experts s'inquiètent des faibles capacités du système de santé en cas d'explosion du nombre de cas.