Inondation au Niger: près de 200.000 sans-abris

Par La rédaction

NIAMEY (AFP)

Près de 200.000 personnes sont sinistrées au Niger, en raison des inondations provoquées par les fortes pluies qui se sont abattues depuis début août sur ce pays sahélien également confronté à une grave crise alimentaire, a annoncé vendredi l'Onu dans un nouveau bilan.

"Ce sont 29.252 ménages qui sont sinistrés, soit un total de 198.742 personnes affectées", indique l'Onu.

Dans un précédent bilan publié le 23 août, l'Onu faisait état de plus de 110.000 personnes sans-abri.

Toutes les huit régions du pays sont à présent confrontées aux inondations causées, soit par les fortes pluies, soit par la crue du fleuve Niger, précise un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) transmis samedi à l'AFP.

"Les pertes sont très importantes pour les populations qui ne se sont pas encore relevées des effets de la crise alimentaire, nutritionnelle et pastorale", souligne OCHA qui signale une recrudescence du paludisme et des diarrhée sur les sites où sont relogés les sinistrés.

L'OCHA estime également à 9.950 tonnes les besoins alimentaires pour les sinistrés qui ont encore besoin de plus de 60.000 couvertures et 34.037 moustiquaires.

Le Niger est actuellement en proie à une grave crise alimentaire, en raison d'un important déficit de vivres dû à la sécheresse.

Selon l'ONU, plus de 7 millions de Nigériens - près de la moitié de la population - sont en état d'insécurité alimentaire sur les quelque 10 millions de personnes touchées dans le Sahel.