JDA du Lundi 13 Août 2012

13 août 2012 à 12h44 par La rédaction


Thiambel GUIMBAYARA, journaliste, correspondant de « La Voix du Mali »Ismaël MAÏGA, professeur d'université, sociologue de l'histoire, président du Comité d'Etudes des Langues et Civilisations africaines à l'Université Paris 8Personne ne s'est remis de ce que les fous de Dieu du Mouvement pour l'unicité du jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) ont voulu, le 5 août, à Gao, couper publiquement la main d'une personne accusée de vol. Si à Aguelhok, la population a assisté passive à la lapidation mortelle, ce ne fut pas le cas à Gao où les jeunes se sont interposés, au risque de leur vie.-Jusqu'où les Islamistes peuvent-ils aller plus loin ?-La Jeunesse du Nord-Mali, de Gao particulièrement peut-elle s'opposer indéfiniment aux fous de Dieu ?-Au-delà des protestations, que fait le gouvernement de Bamako pour reprendre en mains la situation ?