L'ONU envoie 32 tonnes d'aide pour les réfugiés éthiopiens au Soudan

Par AFP

AFRICA RADIO

Les Nations unies on indiqué vendredi avoir transporté 32 tonnes d'aide d'urgence par avion à Karthoum pour assister plus rapidement les milliers de réfugiés qui fuient les combats et les violences en Ethiopie voisine.

Le HCR, l'agence onusienne chargée des réfugiés, a indiqué qu'une deuxième cargaison doit arriver par avion de Dubaï lundi, alors que plus de 43.300 réfugiés ont traversé la frontière jusqu'à présent.Le nombre de réfugiés pourrait atteindre les 200.000 dans les six prochains mois d'après les agences humanitaires.Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a lancé le 4 novembre une opération militaire contre le Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), parti qui dirige la région et dont les dirigeants sont désormais retranchés à Mekele, la capitale de cette région dissidente encerclée par les forces fédérales.Les combats ont forcé des milliers de personnes à fuir soit ailleurs en Ethiopie soit à traverser la frontière avec le Soudan.Le patron du HCR, Filippo Grandi, était en visite à Karthoum pour superviser les opérations."Je veux exprimer ma solidarité et mes remerciements au Soudan pour avoir ouvert ses frontières aux réfugiés", a-t-il déclaré.Selon un porte-parole du HCR à Genève la moitié d'entre eux sont des enfants.Le vol de vendredi a permis d'acheminer 5.000 couvertures, 4.500 lampes solaires, 2.900 moustiquaires, 200 bâches et 200 rouleaux de plastique.Le vol de lundi doit acheminer 1.275 tentes familiales et 10 entrepôts préfabriqués, pour pouvoir loger 16.000 personnes.Deux autres vols sont prévus. Le HCR a exprimé son inquiétude pour les civils qui sont dans la capitale régionale du Tigré, Mekele, ainsi que pour les 96.000 réfugiés érythréens qui sont logés dans 4 camps dans la région.L'accès humanitaire à ces camps a été coupé depuis le début des combats et l'ONU estime que les réserves livrées préalabement seront épuisées après ce week-end.