La lettre Pro Radio parle d'Africa N°1 - Paris

Par La rédaction

Article paru dans "La lettre Pro de la Radio n°25" On le sait peu, mais la francilienne African°1 est la petite soeur d'une radio quicouvre, depuis Libreville, toute l'Afriquefrancophone en ondes courtes. A Paris,Dominique Guihot, patron de la structurefrançaise (dont il est propriétaire à 80%)construit un programme sur-mesure pourla diaspora africaine en s'appuyant surcet extraordinaire réseau. Et en août dernier,un nouveau partenaire prestigieuxest venu le rejoindre : la BBC Afrique.Les deux dernières saisons n'ont pas été detout repos, pour Dominique Guihot. Pourcause notamment�?� de crise libyenne. "L'�?tatlibyen était entré dans le capital d'Africa N°1,notre partenaire africain. La guerre en Libye acréé une onde de choc sur les finances et la techniquede la radio, au Gabon�?� A un certain moment,Libreville s'est même vu couper ses relaissatellites, pour cause de non-paiement des factures�?'Africa N°1 à Paris n'a pas eu à en souffrirdirectement. Les deux structures sonttotalement indépendantes l'une de l'autre,Paris possède ses propres équipes d'antenneet sa propre rédaction. Mais privée des bulletinsd'info donnés chaque jour en direct ducontinent africain, coupée de sa "base de données",elle ne répondait plus aussi précisémentà la promesse formulée auprès de ses auditeurs.Muscler l'INFOLe moment était venu de considérer plusconcrètement une opportunité qui se profilaitdepuis plusieurs mois : la BBC Afrique, et sonantenne francophone basée à Dakar, proposaitun partenariat à Paris. "On se connaissait, évidemment,depuis longtemps. Et j'avais toujoursapprécié leur approche rédactionnelle. Leurs journalistes,à 80% africains, donnent, avec un professionnalismeremarquable un regard et desreportages d'une grande acuité sur l'actualité ducontinent, et notamment des pays anglophones :saviez-vous que des pays comme le Mozambiqueou le Ghana enregistrent des taux de croissancerecord de 8 à 10 % ?". « Nous avons eu un succès inattendude notre appli pour smartphone, avec25.000 téléchargements. Notre siteInternet enregistre également detrès belles progressions ces derniersmois (212.000 VU et 577.000 PV enaoût). Résultat : nous avons cetteannée pour la première fois généréune audience de 2.200 auditeurs/jouren province, où nous n'avons même pasd'émetteur ! » Dominique Guihot Ce partenariat a finalement été officialisé finaoût*, juste à point pour qu'Africa puisse lancersa toute nouvelle grille. "J'ai vouluconstruire une antenne mieux balancée, entredes tranches très musclées en info, et destranches d'accompagnement basées sur du divertissement,de l'information-service, et de lamusique 100% africaine."DES GRANDES OREILLESLes tranches d'info sont données évidemmentle matin, le midi, et en soirée. On y entend notammentquatre grandes éditions de 20 minutesdonnées quotidiennement par la BBC,et bien entendu, toujours les reportages et lesinfos de Libreville. "Nous avons par ailleurs renforcéle dispositif parisien, puisque notre rédactiondéveloppe également les principaux titresde l'actualité en France, avec un résumé de cequ'il faut retenir en Afrique. Et pour donner plusde rythme encore à notre matinale, cette annéel'humoriste Phil Darwin nous a rejoint pour donnerune chronique tous les matins à 7h40 et8h40."Côté musique, Africa a musclé sa programmationet revendique désormais son expertise :"maintenant, c'est 100% musique africaine ouafro-caribéenne. Nous laissons nos grandesoreilles nous remonter ce qui fait la tendancedans les grandes villes d'Afrique, et�?� il y a devrais phénomènes ! Par exemple, nous avonsamené en France des artistes nigérians commeP-Square, les togolais de Toufan, ou encore LesPatrons, un groupe ivoirien. Certains d'entre euxont pu se faire connaître à Paris, faire desconcerts et même être repris par d'autres radiosgrâce à nous..." Sur le divertissement et l'accompagnement,des personnages commePatson (animateur du show quotidien "YesPapa") donne aussi des petites capsules d'humourdans les tranche de journée, tandis quel'équipe parisienne donne à l'antenne les rendez-vous de la culture africaine en �?le deFrance."Et avec la BBC, outre les rendez-vous d'infoactu, nous allons coproduire des émissions,comme un grand rendez-vous politique, donnéen duplex de Dakar et de Paris, le samedi à midi.Nous envisageons de développer une grandeémission sur l'effervescence de la culture africainedans le monde, et une autre sur le foot africain,dont sont issus nombre de joueurs enEurope."De quoi sans doute encore muscler cette radiounique en son genre, dont l'audience pourraitassez vite dépasser les quelques 60.000 auditeurs/jour** qu'elle enregistre sur Paris �?�Par Jean-Charles Verhaeghe_ jcv@lalettre.pro_ www.Myconseils.fr_ *Et annoncé lors d'une conférence de presse ce vendredi 5 octobreà Paris._ **Médiamétrie 126 000 IDF. Période septembre 2011-juin2012. Audience cumulée 13 ans et +, lundi/vendredi, 5h/24h.Africa n°1 émet sur 3 fréquences FM en IDF, à Paris sur le107.3, à Melun sur le 92.3 et à Mantes sur le 87.6.