Le Ghana prolonge le confinement dans les deux plus grandes villes du pays

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Ghana va prolonger d'une semaine le confinement dans les deux principales ville du pays pour aider à contenir la propagation du coronavirus, a déclaré le président Nana Akufo-Addo.

Le chef de l'Etat a fait savoir jeudi soir que les restrictions de mouvement dans la capitale Accra et dans la région de Kumasi, initialement de deux semaines, seraient prolongées à partir de lundi."Il est important que nous maintenions le cap et que nous supportions les difficultés qui en découlent", a déclaré le chef de l'Etat dans une élocution télévisée jeudi soir. "Le résultat final, espérons-le, sera l'éradication du virus", a-t-il annoncé. De nombreux pays d'Afrique subsaharienne sont confrontés au dilemme de mettre en place un confinement, particulièrement douloureux pour la majorité de la population qui dépend de l'économie informelle pour survivre, ou de prendre des mesures moins strictes et risquer la propagation du Covid-19. Le président Akufo-Addo a déclaré que le gouvernement ghanéen prendrait en charge l'intégralité des factures d'électricité des citoyens les plus pauvres et 50% de la somme pour les autres et pour les entreprises pendant trois mois. Ce pays d'Afrique de l'Ouest, qui compte quelque 30 millions d'habitants, enregistrait vendredi matin 378 cas officiels déclarés de coronavirus, dont six décès.