Le Grand Débat du Mercredi 09 Janvier 2013

10 janvier 2013 à 10h50 par La rédaction

L'Etat français assigné en justice par une descendante d'esclave pour « crime contre l'humanité »Fait inédit en France : une descendante d'esclave a décidé d'assigner en justice l'Etat français pour obtenir des réparations liées à la traite négrière. Quelle sera l'attitude de la justice vis-à-vis de cette plainte ? Plus généralement, comment évaluer les réparations pour ce qui a été reconnu par le parlement français en 2001 comme un « crime contre l'humanité » ? Cette plainte s'inscrit-elle dans la logique de la loi Taubira qui stipule dans son article premier que « La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du xve siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l'humanité» ? Explications dans ce Grand Débat.Invité :Louis-Georges Tin, Président du Cran, le Conseil représentatif des associations noiresDébatteur Polémiste : Apollinaire Ngolongolo, Journaliste et Essayiste, Auteur de « L'Immigration est-elle une menace pour la France ? » aux éditions L'Harmattan