Le Maroc favorable au maintien du gazoduc reliant l'Algérie à l'Europe

20 août 2021 à 19h32 par AFP

AFRICA RADIO

Le Maroc est favorable au maintien du gazoduc Maghreb Europe, qui relie les gisements algériens à l'Europe via le royaume et dont le contrat expire en octobre 2021, a annoncé une responsable sur fond de tensions entre les deux pays voisins.

"La volonté du Maroc de maintenir cette voie d'exportation a été clairement affirmée de manière constante, à tous les niveaux, depuis plus de trois ans", a déclaré mercredi la Directrice générale de l'Office national des hydrocarbures et des mines, Amina Benkhadra, au quotidien de l'Agence marocaine de presse (MAP). Cette volonté, "nous l'avons exprimée verbalement et par écrit, publiquement et dans les discussions privées, toujours avec la même clarté et la même constance", a-t-elle abondé, mettant ainsi fin à des rumeurs selon lesquelles le Maroc aurait voulu empêcher le renouvellement du contrat concernant ce gazoduc reliant depuis 1996 l'Algérie à l'Espagne.Ces déclarations ont été faites avant que l'Algérie ne décide de "revoir" ses relations avec le Maroc, accusé d'être impliqué dans les incendies qui ont fait au moins 90 morts dans le nord du pays. Les relations entre Rabat et Alger sont tendues depuis des décennies en raison du soutien de l'Algérie au Front Polisario qui réclame un référendum d'autodétermination dans le territoire disputé du Sahara occidental, tandis que le Maroc propose un plan d'autonomie sous sa souveraineté.Début août, le roi du Maroc, Mohammed VI, avait invité, dans un discours, le président algérien "à faire prévaloir la sagesse" et "oeuvrer à l'unisson au développement des rapports" entre les deux pays.Le monarque avait également réitéré son appel à rouvrir les frontières entre les deux pays, fermées depuis l'été 1994 à l'initiative de l'Algérie.Il y a plus de dix jours, le Maroc s'était dit disposé à aider son voisin, "dès son accord", pour lutter contre les incendies.