Le Nigeria expulse 87 personnes soupçonnées de fraude électorale

6 avril 2011 à 10h04 par La rédaction

KANO (Nigeria) (AFP)

Le Nigeria a expulsé 87 citoyens nigériens soupçonnés de participation à des fraudes électorales dans le cadre des scrutins de ce mois d'avril, a annoncé mercredi un fonctionnaire à l'immigration.

"Les 87 expulsés avaient franchi les frontières du Nigeria sans papiers valides et l'arrestation de certains d'entre eux dans les bureaux de vote la semaine dernière a fait craindre qu'ils puissent être employés à frauder", a déclaré à l'AFP le chef du bureau de l'immigration de l'Etat de Bauchi (nord) Haruna Sa'idu Dawop.

Il a indiqué que des cartes d'électeurs avaient été saisies sur les immigrants arrêtés dans les bureaux de vote, mais n'a pas précisé qui leur avait fourni ces cartes.

Les de précédents scrutins marqués par des fraudes importantes, des personnalités politiques nigérianes ont été soupçonnées d'avoir recruté de faux électeurs, notamment des jeunes ou des Nigériens.

Le Niger est voisin du Nigeria, au nord du pays le plus peuplé d'Afrique.

Les élections législatives devaient se tenir samedi 2 avril, mais la commission électorale a interrompu le scrutin en cours de journée en raison de la désorganisation manifeste de nombreux bureaux de vote.Il a été reporté le 9 avril et les autres scrutins prévus ont également été repoussés, la présidentielle le 16 avril et les élections fédérales le 26 avril.