Le producteur sud-africain de platine Impala Platinum veut supprimer 13.000 emplois

Par AFP

AFRICA RADIO

Le producteur sud-africain de platine Impala Platinum a annoncé jeudi vouloir supprimer quelque 13.000 emplois dans le cadre de mesures drastiques destinées à renflouer sa mine de Rustenburg en difficulté.

L'entreprise a précisé qu'elle allait réduire ses effectifs à Rustenburg, dans le nord du pays, à 27.000 personnes, ainsi que le nombre de ses puits sur ce site de 11 à six."Des changements structurels sont nécessaires pour rétablir la rentabilité à long terme" à l'horizon 2021, a souligné l'entreprise.Impala Platinum, deuxième plus gros producteur de platine au monde, a souffert tout autant que ses concurrents de la baisse des prix du platine à des niveaux plus vus depuis presque une décennie.Les réductions d'effectifs sont une question politiquement délicate dans un pays où le taux de chômage dépasse les 25%. D'ailleurs, le gouvernement sud-africain a critiqué violemment la décision d'Impala Platinum."Il s'agit d'un exemple éclatant d'une entreprise négligente et déterminée sans aucune réflexion à obtenir un résultat prédéterminé, même si cette démarche apparaît clairement inapplicable", a estimé le ministre des Mines Gwede Mantashe."Ses actions brutales ajoutent le préjudice à l'insulte", a-t-il ajouté.Le platine, un métal précieux, est vital en tant que composant industriel, car il est utilisé dans tout, de la fabrication de voitures à l'industrie pharmaceutique.kjl-az/eb/jpc/sd